Historique

Grâce à l’instruction éducative de masse, la transformation du monde d’aujourd’hui a été possible. L’instruction a ouvert la mentalité des personnes et provoqué la curiosité qui a conduit l’homme à faire des découvertes dans le domaine de la technologie, de la science, de la médecine, etc.

Depuis sa rencontre avec l’occident les pauvretés de l’Afrique subsaharienne se sont accrues et pour sortir de son marasme économique elle ne peut plus se passer de l’école sur laquelle repose la formation humaine et le développement d’une société.
Au Bénin, malgré tous les efforts de l’Etat qui a rendu gratuit depuis 2007 l’enseignement de maternelle et de primaire, et ceux des ONG qui œuvrent dans le domaine de l’éducation, l’objectif reste loin d’être atteint.
Dans les écoles publiques, les classes sont pléthoriques signe de l’insuffisance des structures d’éducation scolaires et le taux d’alphabétisation au Bénin est en dessous des 50%.

Dans les villages, les écoles sont encore éloignées des usagers et la moitié des élèves quittent l’école avant d’avoir achevé le cours primaire. D’autre part, si les parents sont motivés à envoyer leurs enfants à l’école qu’ils considèrent comme un lieu privilégié pour la promotion sociale, leurs moyens pour contribuer à la scolarisation des enfants surtout en milieu rural, demeurent très limités. Les difficultés économiques auxquels les ménages sont confrontées entrainent la démission d’un nombre de plus en plus grand de parents face à leurs responsabilités. Les enfants sont inscrits mais ils ne sont pas suivis et par conséquent un grand nombre n’arrive pas à terminer le premier cycle. Par ailleurs, les grèves répétées des enseignants au niveau des écoles publiques font désirer les écoles privées qui cependant coûtent très cher et sont inexistantes dans les campagnes.

Le département de l’Atacora au Bénin est la région la plus pauvre par rapport aux autres départements à cause de facteurs climatiques et d’autres défavorables.

Puisque chaque Béninois doit boucher de ses doigts les trous de la jarre trouée qui symbolise la patrie, il a été créé au Bénin une association sociale à but non lucratif DA MUTOMMU pour promouvoir l’éducation scolaire en milieu rural, la formation des jeunes en collaboration avec les parents et en tenant compte de la culture et des atouts du milieu .

O. Mouti 2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×